Athée VS Croyant, et si nous trouvions l’équilibre ?

1 Comment

Dans une expériences impliquant entre 159 et 527 adultes, des chercheurs ont examiné la psyché et les relations psychologiques entre la croyance en Dieu ou un esprit divin, par rapport à une mentalité analytique. Ce qu’ils ont découverts, était tout à fait intéressant. Ce qu’ils ont trouvé, pour simplifier, était semblable à la différence que peuvent avoir entre eux les cerveaux droits et gauches.

Du coté des athées

Du coté des athées, nous voyons des exemples d’extrêmes intelligence, mais nous voyons aussi des signes de tendances psychopathes, ce qui signifie un manque de compassion et d’empathie.

Du coté des croyants

Et du coté des croyants, nous voyons un sens beaucoup plus élevé de compassion et d’attentions envers son prochain, cependant, ce groupe était plus ouvert à un déficit d’intelligence.
Il est donc simple pour qui souhaite être dans la voie du milieu, que de prendre un peu des deux cotés, en y piochant le meilleur.

Le cerveau dans tout ça

Voyez-vous, lorsque nous mettons toute notre énergie sur des pratiques religieuses ou spirituelles, nous mettons davantage l’accent sur le cerveau droit. En faisant ainsi, notre analyse, notre recul, émanant du cerveau gauche disparait.

Lorsque nous mettons toute notre attention à la logique, au pragmatisme, au discernement, nous mettons l’accent sur le cerveau gauche. Par sa nature même, il est plus «déconnecté» de l’ensemble. Il se concentre sur les détails. C’est un élément fondamental de l’existence, mais il est plus préoccupé par les voies structurelles que les choses que de leurs interconnexions. Et par extension, il ne considère pas l’ensemble de l’équation, il aime prendre les choses une par une.

Une reconnexion cognitive naturelle

La véritable connexion entre les deux hémisphères de notre cerveau peut être réalisée en pratiquant la méditation, et amener les deux hémisphères de votre cerveau à se confondre. En se ressourçant, en relaxant votre corps, et en se concentrant sur le point central situé entre les deux hémisphères de notre cerveau, le Yin et le Yang de notre conscience, Nous permettons plus facilement la symbiose. C’est un bon moyen de détisser, les entremêlements synaptique issus de notre éducation, de notre idéologie et de notre rapport aux autres.

Categories: Discussions

One Reply to “Athée VS Croyant, et si nous trouvions l’équilibre ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *